G & S Lakhovsky

Lakhovsky et les plantes

Traitement des végétaux par les circuits oscillants

 

1- Traitement d’un arbre :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré et 2,5 carré selon le diamètre de l’arbre (grande surface de bricolage) ; mesurer son périmètre de 10 àt 20 cm de l’arbre si l’arbre est fin, multiplier par 2 la dimension , si l’arbre est important par 3. EXEMPLE Pour un arbre de 50 cm de périmètre prendre un mètre, fois deux de fil, soit 2 mètres.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper les fils à la bonne dimension, Assembler les 2 ou 3 fils en les spiralant ensemble
Former un cercle en laissant une ouverture. Dans notre exemple, couper deux fils de 1 mètre puis les torsader en laissant une ouverture de deux à trois centimètres selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre les fils l’un au dessus de l’autre sans qu’ils se touchent en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à plusieurs tuteurs autour de l’arbre selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs. Dans notre exemple prendre 3 piquets en plastique, mettre un au dos orienté sud et 2 sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets . Dans notre exemple, si vousle mettez à 40 cm devant face nord il faudra mettre la face sud à 47 cm (40 cm +17,63% = 7,052 cm soit 47 cm environ)

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré (voir dessin ) selon la taille de l’arbre entre 40 cm et 1 m du sol

.

 

traitement complémentaire ondes de forme et/ou radionique (editions servranx)

2- Traitement d’une plante :

Prendre du fil de cuivre entre 1,5 carré (grande surface de bricolage) ; mesurer le périmètre du pot à 8 cm.

Dénuder votre fil, le recuire  » à rouge » sur une gazinière ou avec une Butanette en prenant toutes les précautions d’usage (pinces, gants spéciaux, lunettes de protection etc.…) Cette étape n’est pas obligatoire.

Couper le fil à la bonne dimension, Former un cercle en laissant une ouverture, selon les indication de jean Pagot ; d’autres ouvrages préconisent de mettre faire croiser le fil en laissant 2 à 3 cm d’espacement. Selon nos essais la première méthode donne de bons résultats.

Mettre un à deux tuteurs dans le pot selon sa dimension : attention les tuteurs doivent impérativement être en matière isolante tel que plastique ou du verre en aucune façon en bois ou en métal qui sont conducteurs. Mr Lakhovsky prenait de l’ébonite à l’époque (Charles Goodyear obtint l’ébonite en 1839 en soumettant le caoutchouc naturel à un processus prolongé (et extrême) de vulcanisation. Sa couleur proche de celle de l’ébène est à l’origine de son nom.) Mettre un au dos orienté sud et l’autre sur chaque partie du coté de l’ouverture au nord ; Ajuster la hauteur des piquets 10 degré ou 17, 63 % entre celui du sud et ceux du nord, attacher l’anneau avec du fil plastique aux piquets .

Attacher l’anneau ouverture en bas vers le nord selon une pente de 10 degré voir photo

 

.

 

 

Ensemble des informations proviennent de différentes sources dont les livres suivants que nous vous recommandons :

  1. Radiesthésie et émission de forme par jean Pagot édition j.pagot (page 147)
  2. Livres de georges Lakhovsky
  3. Editions servranx livres et schéma