Documentation & ouvrages

Guy et Margot Thieux

 

Margot Thieux : auteure d’ouvrages sur la géomancie :

Margot Thieux apporte dans cet ouvrage les raisons métaphysiques de cet art avec la Théorie du Moment cosmique concernant le déterminisme et en arrière-plan le véritable aspect initiatique de la Géomancie telle qu’elle ressort de la Grande Tradition sauvée et ré-écrite par le Comte Pierre Xavier Vincenti-Piobb. Le texte envisage une signification en quatre termes : zodiacale, planétaire, spatiale, numérale avec un cinquième terme ayant une nature double à la fois géométrique et mathématique.

Ouvrages disponibles chez ses éditeurs

Vous trouverez sur son blog plus d’informations

 

les derniers ouvrages de Guy Thieux,  collection les inédits d ENEL : disponibles  chez son éditeur : ibacom

Le Monde Astral et l’Occultisme est le premier ouvrage composé à partir des Carnets inédits d’Enel par leur dépositaire, Guy Thieux. Rédigés de 1930 à 1950, ces manuscrits regroupent notes, travaux, croquis et entretiens personnels du savant. Enel vivait alors au Caire, se consacrant à ses recherches sur les hiéroglyphes et la science sacrée d’Égypte, la géobiologie, les ondes de forme et leurs implications thérapeutiques.
En première partie, Enel aborde l’aspect ésotérique de la constitution de l’homme qu’il illustre en relatant les expérimentations d’occultistes pionniers comme le docteur Osty, les frères Durville, le colonel de Rochas, Leadbeater, le commandant Darget, le professeur Richet, Warcollier, Crookes et bien d’autres… Dans ce foisonnement de l’entre-deux-guerres, nombre de savants, scientifiques, médecins, écrivains ou mystiques tentèrent de prouver l’existence de forces psychiques et de mondes multiples et subtils en réalisant de fascinantes expériences : corps astral, chakras, chaînes magiques, égrégores, clairvoyance, radiesthésie, spiritisme, auras, dédoublement… Enel retrace et développe cet extraordinaire cheminement dans les plans éthérés, en l’étayant de ses propres observations.
En seconde partie, le Maître entrouvre les portes de l’Initiation, en expose les fondements et la dimension spirituelle et nous donne des moyens concrets pour franchir le seuil.
Guy Thieux, géophysicien, nous livre le testament posthume de l’éminent savant, conformément aux volontés de celui-ci. Cette collection donne suite à plusieurs années d’entretiens qu’il a eus avec Enel, avant sa mort en 1963. Science égyptienne et Médecine de l’Astral, puis Radiesthésie thérapeutique viendront compléter cette trilogie consacrée aux « Inédits d’Enel ».

Science égyptienne et Médecine de l’Astral est le second volet des
Carnets inédits d’Enel – collection dirigée par Guy Thieux, dépositaire de ces manuscrits rédigés de 1930 à 1950. Enel vivait alors au Caire, sous la protection du roi Farouk, se consacrant à ses recherches sur les hiéroglyphes et les rites funéraires de l’ancienne Égypte. Trente-cinq années d’études approfondies de la Cabale hébraïque lui permirent de décrypter le sens symbolique caché des hiéroglyphes, au-delà de leur signification phonétique et figurative usuelles.

Il nous en livre ici les clés, et donne un nouvel éclairage pour comprendre les rituels funéraires de cette ancienne Égypte mystérieuse: momification, incantations, nom secret, dédoublement, cérémonie d’ouverture de la bouche, et leurs rapports aux corps subtils du monde Astral : le Ka et le Ba.
Maîtres dans l’art de la nécrosophie, les initiés de l’élite égyptienne entendaient exercer un contrôle strict sur la vie future, au moyen de rituels funéraires immuables, transmis dans le plus grand secret.

À la lumière de la Cabale hébraïque, de  l’Astrologie, de la Médecine, Enel nous fait entrevoir tout un pan de cette science gravée dans le grand livre de pierre des Égyptiens. L’ouvrage se présente à la fois comme un recueil de formules issues de rituels spécifiques, que de réflexions, de textes d’Enel et de notes techniques. Ce « Formulaire » permettra aux initiés comme aux curieux d’appréhender cette « pensée magique » qui sous-tend la science égyptienne.

 

Radiesthésie thérapeutique est le troisième et dernier volet des Carnets inédits d’Enel – collection dirigée par Guy Thieux, dépositaire de ces manuscrits rédigés de 1930 à 1950.

Après sa période égyptienne et ses recherches sur les hiéroglyphes et les rites funéraires de l’ancienne Égypte (cf. Tome II), menées de pair avec ses travaux et communications ésotériques consacrés au plan astral (cf. Tome I), Enel a vécu jusqu’en 1960 en Suisse où il s’est consacré également à la géobiologie, aux ondes de forme et leurs implications thérapeutiques.

Il en résulte une mine d’annotations et de dessins d’Enel, regroupés et clarifiés par Guy Thieux : couleurs gravitationnelles, appareils à formes radiantes, essences des bois, radiations, instruments rituels, champs de forces, lillium de Paracelse, or potable, oscillateurs résonateurs, facteurs telluriques, champs magnétiques et électro telluriques naturels, et bien sûr, les travaux de Georges Lakhovsky et son «Olom» (Oscillateur à Longueur d’Ondes Multiples) repris par Guy Thieux … Autant d’éléments de connaissances théoriques et pratiques, mis en place au fil des pages et déroulant un panorama du monde vibratoire dans lequel nous baignons.